Un blog lifestyle...

The Great Gatsby de Baz Luhrmann – Est il vraiment aussi magnifique ?

The Great Gatsby de Baz Luhrmann – Est il vraiment aussi magnifique ?

Samedi soir je suis allée voir la nouvelle version de Gatsby le magnifique façon Baz Luhrmann. J’étais très enthousiaste car il faut dire que qu’il était sur ma liste des films attendus pour cette année, au même titre que Django Unchained, The place beyond the pines, Only god forgives, Jeune & jolie, Now you see me…etc. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre au vu des critiques mitigées qu’il obtient. Certains l’aiment, d’autres le lynchent. Alors qu’en est-il ? Cette adaptation est-elle de bonne facture ? 

Le pitch

Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des mœurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s’installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C’est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d’absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

Mon avis

Bon déjà soyons clair ce film est un pur Baz Luhrmann (Ballroom Dancing, Roméo + Juliette, Moulin Rouge, Australia…). Donc pas de surprise dans la réalisation : des mouvements rapides de caméra, de l’excès, de la surenchère, du flamboyant et des couleurs acides qui piquent les yeux dans le traitements visuels. « The Great Gatsby »  est une sorte de surenchère visuelle et sonore (utilisation de chansons modernes anachroniques), souvent proche du ridicule, légèrement absurde et pourtant indéniablement animé. Bref, C’est le style de Luhrmann tout simplement ! On aime ou on aime pas !

La subtilité et la nuance n’a jamais été d’un grand intérêt pour le cinéaste australien qui a un penchant marqué pour les mélodrames romantiques racontés dans un style technicolor, lumineux et passionné. Mais heureusement la sincérité et l’ardeur de la passion sont généralement bien ancré et raconté dans ses films. Ici, « The Great Gatsby » ne déroge pas à la règle.

Le livre de F. Scott Fitzgerald a connu beaucoup d’adaptations cinématographiques. Je ne pourrais faire de comparaison, puisque celle de Baz Luhrmann est la première que je regarde.  Dans tous les cas celle-ci ne me déçoit pas, dans le sens où Luhrmann semble donner un nouveau souffle de vie aux personnages de F. Scott Fitzgerald en ajoutant un peu plus de drame et de couleur à l’histoire d’amour.

Le réalisateur reste fidèle au livre à travers la majeure partie du film et il en prend soin dans les moindres détails en se référant à l’Amérique des années 1920. Mais ce  sont d’autant plus les ensembles somptueux et majestueux qui fonctionnent en faveur de Luhrmann et qui vous couperont le souffle lors de la première moitié du film. Je dois admettre que l’immersion est total ! Luhrmann nous offre des décors grandioses représentant à merveille un New York souffrant de la dépression. De plus, l’effet 3D ne fait qu’ajouter à la fête foraine de la couleur. Bref, Luhrmann justifie l’excellente utilisation de l’effet 3D dans le film.

Je peux comprendre les critiques qui estiment qu’il y a une trop forte surenchère dans la réalisation et les effets visuels, mais personnellement je trouve que Luhrmann joue divinement avec notre imagination à un tel point que « The Great Gatsby » nous transporte dans un autre monde fait de jazz, de champagnes et de danseurs exhibant quelques pas. Ce film stimule nos sens et tout ce que nous avons à faire est de remercier Luhrmann pour un tel régal visuel : la photographie est tout simplement magnifique et les plans plus spectaculaires les uns que les autres !

Alors que Luhrmann prend le temps lors de la première moitié du film d’établir les personnages et l’intrigue de l’histoire, il manœuvre ensuite, dans la seconde moitié, magnifiquement à travers l’histoire d’amour. Si la première partie est surtout tournée vers les effets visuels, Luhrmann trouve un certain équilibre dans la seconde partie et se concentre sur l’âme du film. D’ailleurs le style de Luhrmann colle plutôt bien au style de Fitzgerald profondement esthétique, cela permet de relever au mieux la superficialité de ses personnages et des relations qui les lient.

Le roman de Fitzgerald, propose un idéal amoureux désespérément lié au cynisme, favorisé par les changements rapides qui ont lieu dans la société américaine, canalisée par l’incarnation du rêve américain. Baz Luhrmann a eu une approche osmotique à métaboliser chaque mot de Francis Scott Fitzgerald et à les transformer en une majestueuse pièce de divertissement. «The Great Gatsby» peut être considéré comme une satire sociale commentant la décadence morale dans la société américaine moderne. La corruption des valeurs et le déclin de la vie spirituelle sont dépeints avec grandeur et de façon séduisante, notamment à travers les scènes de fête.

Personnellement j’ai apprécié la jolie performance du casting d’acteurs. Ils sont brillants dans la transmission du sens véritable des personnages. Je me suis simplement laissée émerveiller et toucher par l’histoire et leur jeu. Leonardo DiCaprio est parfait en amant condamné. Il fait ressortir la vulnérabilité et le charisme certain du personnage. Sa retenue/gêne lors de sa rencontre avec Daisy (Carey Mulligan) pour la première fois après cinq ans est un pur régal. DiCaprio fait revivre Jay Gatsby et son timing comique ne cesse d’apporter un sourire à votre visage. D’autre part, Tobey Maguire dans la peau de Nick Carraway s’avance comme un gars simple qui tombe dans le faste et les soirées, pour réaliser plus tard le creux derrière tout le jazz et le champagne. Comme le narrateur de l’histoire, Tobey donne un grand soutien à Leonardo DiCaprio et les scènes impliquant les deux acteurs sont un régal.

Un petit bémol cependant pour Carey Mulligan en Daisy Buchanan qui ne met pas en évidence les nombreuses nuances de son personnage. Elle a du mal a nous faire fantasmer autant qu elle y parvient avec Gatsby, dommage ! Mais dans l’ensemble les acteurs sont à la hauteur, car ils représentent en chacun non pas un personnage, mais bel et bien des émotions, des vertus ou des vices.

Verdict  ?

Dans l’ensemble, «The Great Gatsby» nous donne toutes les raisons de nous réjouir et de célébrer l’amour. Très beau visuellement, « Gatsby » retranscrit de façon assez crédible l’ambiance, ainsi que l’atmosphère des années 20. Le réalisateur nous en met plein la vue avec une mise en scène haute en couleurs et en paillettes.
Malgré l’histoire d’un amour impossible, Baz Luhrmann apporte beaucoup plus au classique de F. Scott Fitzgerald, il insuffle une nouvelle vie dans les personnages, les décors et les fêtes. Ainsi d’aucuns trouveront peut-être cette adaptation too much, mais il me semble au contraire que derrière l’extravagance se cache la fragilité de l’histoire principale dont tous les détails sont donnés par le réalisateur et dont il ne reste au spectateur qu’à relier le tout pour apercevoir la psychologie des personnages et l’essence même du film. Bref, Gatsby est non pas magnifique mais envoûtant comme cet univers dans lequel on est tout de suite transporté !

Mention spéciale à la BO qui m’a particulièrement plu : Lana del Rey, Jay Z, Florence & The Machine, Beyoncé… :)

 

Abonnez vous au blog :

                  

Comments (18)

  1. Soizic 6 années ll y a

    J’avais déjà envie d’aller le voir, mais là IL FAUT QUE J’Y AILLE ABSOLUMENT !!!
    Merci pour cette critique. :)
    Bon lundi.

    • Auteur
      Asuka 6 années ll y a

      Je suis contente que la critique t’ait plu ! En espérant que tu prennes autant de plaisir que moi à regarder ce film ! 😀

  2. Maryne 6 années ll y a

    je l’ai vu hier soir, j’ai vraiment adoré ce film. On se retrouve totalement dans ta description. Et la BO je suis totalement sous le charme.

    • Auteur
      Asuka 6 années ll y a

      😉 Ah cette BO je me l’écoute en boucle depuis hier, j’adooore !

      • Maryne 6 années ll y a

        c’est exactement ce que je suis en train de faire. :)

        • Auteur
          Asuka 6 années ll y a

          Bang Bang de Will.i.am et Young & Beautiful de Lana Del Rey <3

  3. Lili 6 années ll y a

    Et bien : quelle critique !! :-)
    J’ai moins aimé que toi mais aime le style Luhrmann !

    • Auteur
      Asuka 6 années ll y a

      Quand j’ai un coup de coeur pour un film j’ai du mal à m’arrêter dans ma critique ! ^^
      Il a un style particulier, bien à lui, mais personnellement j’accroche beaucoup à son style sous ecstasy

  4. kinésiologue 6 années ll y a

    Une très belle critique, très appréciable car très personnelle.
    Il fait parti moi aussi de la liste des films tant attendu, surtout au vu du casting ! Et je ne crois pas me souvenir d’avoir déjà été déçu d’un film de léonardo di caprio :)
    Merci pour l’article, au plaisir de te relire sur un autre film

    • Auteur
      Asuka 6 années ll y a

      Merci de ton commentaire ! Cela me fait plaisir ! :)
      ps : Je n’ai, moi non plus, pas le souvenir d’avoir été déçue par DiCaprio <3

  5. auroreinparis 6 années ll y a

    Ta critique est super !
    Je l’ai vu dimanche, et alors que j’avais bcp aimé Moulin rouge ou roméo + Juliette, je suis moins convaincue par le traitement de ce film, et il y a effectivement erreur de casting sur daisy …

    • Auteur
      Asuka 6 années ll y a

      Oui c’est vraiment dommage pour Daisy car du coup j’étais un peu dans l’incompréhension vis-à-vis de l’effet qu’elle lui faisait, mais enfin bon bref… J’ai tout de même apprécié ce film 😀

  6. TardisGirl 6 années ll y a

    Je suis une grande fan de Luhrmann, j’ai hâte d’aller voir ce Gatsby (surement ce weekend !)

    • Auteur
      Asuka 6 années ll y a

      Oh si tu es une fan de Luhrmann, je suis certaine que tu ne seras pas déçue alors :)

  7. Farfadette 6 années ll y a

    Pour ma part, j’ai lu le livre et vu une version en noir et blanc de celui ci donc il me tarde de voir ce que donne cette version ! Ayant adoré Roméo et Juliette (ba oui jeune et ado a l’époque xD) et Moulin Rouge, je ne pense pas être décu par cette version ! Et puis, je suis une fan inconditionnelle des rôles de Léo (lui aussi c’est mon pote ! J’en ai pas mal :p) depuis la première heure (sauf Titanic ou le jeu ne m’a pas vraiment plus) mais c’est un acteur, entier et vrai qui fait vivre ses roles de A a Z !

    • Auteur
      Asuka 6 années ll y a

      J’apprécie de plus en plus ta bande de pote ! 😉
      C’est vrai qu’avoir Léo dans un film est tout de même gage de qualité et il a rarement fait de mauvais choix de carrière.
      A chacun de ses films je prends mon pieds ! :)

  8. Je ne l’ai pas encore vu, j’attendais les critiques. Et pour le coup des amis l’ont bien aimé et toi tu confirmes mon choix d’aller ce week end au ciné pour voir ce film. Merci.

    • Auteur
      Asuka 6 années ll y a

      J’espère que tu apprécieras la séance ! Franchement il vaut le coup d’oeil ! C’est un bon divertissement :)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*