Un blog lifestyle...

L’exposition « Face au mur » – quand l’art urbain envahit une caserne désaffectée

L’exposition « Face au mur » – quand l’art urbain envahit une caserne désaffectée
In Art / Photo / Peinture / Expo

Cet été, dans le cadre du festival « Paris Hip Hop », l’ancienne caserne militaire de Reuilly, au cœur de Paris, s’est transformée en temple du street art. Sur le modèle de la Tour 13, ce bâtiment a été mis à disposition de 20 graffeurs internationaux confirmés et émergents  (Lazoo, Noé Two,Batsh, Da Cruz,Tats Cru…) avant sa démolition. Soit 1 000 m2 de murs vierges sur lesquels les artistes pouvaient laisser libre cours à leur imagination. Résultat ?! Une ode à la culture hip hop à travers un lieu dédié au graffiti mêlant fresques monumentales, photographies, exposition de toiles et installations.  

L’exposition éphémère « Face au mur » a joué exceptionnellement les prolongations ce dimanche 27 septembre, ni une ni deux c’était l’occasion pour moi, grande retardataire que je suis, de m’y rendre et de découvrir les œuvres de ces artistes avant qu’elles ne disparaissent à jamais, soulignant ainsi à la perfection l’essence même de cet art urbain !

Verdict ?

Une promenade artistique haute en couleur mêlant habilement les univers de chacun. Un lieu unique totalement réinvestit, et reprenant vie à travers les influences poétiques, urbaines ou industrielles des artistes. Une véritable claque visuelle !

Comments (2)

  1. J'ai écrit 1 année ll y a

    Mince c’est fini, ça m’aurait bien dit !

  2. chapeau louchio 1 année ll y a

    Moi aussi, ça m’aurait bien dit ! Cela devait être génial ! Je partage sur Facebook

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*